Les bons profils Viadeo ne poussent pas dans les choux

Je reçois chaque jour quelques dizaines de visiteurs sur mon profil et lorsque j’en ai le temps, je leur rends la pareille, le plus souvent assez brièvement, plus longtemps si le profil m’intéresse particulièrement. Certains profils Viadeo ou LinkedIn valent vraiment le coup d’œil, d’autres pas du tout.

Lorsque je prends connaissance du profil de la personne, j’essaie de percevoir ce qu’il m’inspire : joie, plaisir, indifférence, ennui, rejet ou même peur. Et j’ai réalisé que ce sont avant tout quelques éléments qui déterminent ce sentiment, mon esprit les perçoit de manière globale et quasi-instantanée. Et ce sentiment est bien sûr déterminant sur la suite que je donne à ce profil : je cherche à en savoir plus, ou je change de page et j’oublie.

1)      Une image vaut mille mots

Je le répète et je ne changerai pas d’avis de sitôt : une photo de vous est in-dis-pen-sable. Elle ne doit inspirer ni rire ni peur (j’en ai vues des effrayantes dignes des Griffes de la Nuit), et bannissez les photos un verre à la main… Je n’accepte jamais les demandes de contact sans photo, c’est juste comme ça, j’ai l’impression d’avoir affaire à un robot, pas à un humain.

2)      Le titre de votre profil est l’élément-clé, flattez-le

De cet article de Pete Leibman, j’ai retenu 3 titres « tueurs » de profil : le titre ennuyeux-bateau (champion du titre bâillement aux corneilles : votre simple fonction et entreprise) le titre confus (euh…on ne comprend pas bien ce que vous faites), et le titre désespéré (le très fréquent cri du désespoir : « en recherche active », écrit en lettres capitales). Dans votre titre, soyez concret, flatteur et désirable : dites qui vous êtes et ce que vous faites pour les entreprises et pour les gens.

3)      Ne copiez-collez pas votre cv

D’abord, remplissez votre profil, les réseaux sociaux ont horreur du vide. Rien de plus ennuyeux qu’un profil sans lieu par exemple. Donnez envie à vos visiteurs d’explorer votre profil, ou mieux, d’aller plus loin (liens externes par exemple, blog, fichiers, etc). Et un profil Viadeo ou LinkedIn c’est plus qu’un simple cv, donnez des informations pertinentes autres que les simples champs de compétences et de formation habituels.

4)      N’ayez pas 2000 relations !

C’est une question de crédibilité. Quelques centaines de contacts maximum, au-delà de ce nombre vous passerez pour un collectionneur, voire pire, un vrai « branquignole ».

5)      Laissez votre profil ouvert

Réveillez-vous, Viadeo ou LinkedIn ne sont pas Facebook ! L’intérêt d’avoir un compte actif c’est que les personnes puissent accéder à vos informations, ne limitez pas son accès, rendez les informations publiques, permettez aux gens de vous contacter. Ou n’utilisez pas Viadeo, point.

Advertisements

Comments

  1. Votre article est très intéressant ! Je vois que j’ai quelques améliorations à apporter sur mon prolfil Viadeo !

Trackbacks

  1. […] présenté le mind mapping pour organiser vos projets et vos idées, et vous ai proposé quelques DOs and DON”T de vos profils Viadeo ou LinkedIn, histoire que les gens passent plus de 2 secondes à vous découvrir. Évaluez […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s