Les classiques de l’entretien d’embauche, revisités

Je me suis rendu compte que j’ai peu ou pas parlé des entretiens d’embauche. Je ne sais pas vraiment pourquoi, peut-être est-ce parce que les autres l’ont déjà tellement fait…et peut-être parce que j’attendais d’avoir quelque chose à vous raconter. Une chose est certaine : ne laissez pas l’entretien au hasard, préparez-le. Préparation ne signifie par planification minutieuse, l’entretien cache toujours des surprises auxquelles vous ne serez pas préparé et vous risquez de vous trouver déstabilisé à vouloir tout prévoir. Je vais reprendre aujourd’hui quelques grands classiques de l’entretien, et je vous propose des réponses qui sortent (un peu) des sentiers battus.

Pouvez-vous me parler de vous ? C’est la question par laquelle l’entretien commence une fois sur deux. A cette question, très vague, c’est une bonne idée de demander éclaircissement : « sur quoi souhaitez-vous que je commence ? » Vous redonnez ainsi la responsabilité à un recruteur qui souhaite d’une certaine façon « se défausser » et lui donnez possibilité d’éclaircir sa pensée. De cette manière, vous saurez également ce qui est important à ses yeux.

Comment vous décririez-vous ? Réfléchissez à ce que vous souhaitez mettre en valeur chez vous, quelques éléments suffisent, et l’originalité paye. Vous devez penser à votre « marque personnelle ». Attachés à cette marque se trouvent avant tout vos valeurs personnelles (ce à quoi vous croyez dans la vie), vos motivations et votre objectif de vie. Pensez également à mentionner ici si possible les «grands noms » qui jalonnent votre propre parcours (entreprises, écoles, personnages influents qui vous sont associés).

Que savez-vous de notre entreprise ? C’est une évidence, avant l’entretien faites toutes les recherches nécessaires sur le site d’entreprise, son blog, les réseaux sociaux. Renseignez-vous sur les dirigeants, lisez leurs profils sur LinkedIn et Viadeo, c’est fondamental. Connaitre l’entreprise ne se limite pas à en connaitre les produits et les clients, vous devez en comprendre la « culture » et les « valeurs ». Cherchez à savoir si l’entreprise est présente sur les nouveaux réseaux sociaux comme Instagram ou Pinterest. Vous en apprendrez plus bien sûr en dialoguant avec les employés si vous en avez l’opportunité, mais également en consultant les actualités liées à l’entreprise. Soyez synthétique, précis et sans flatterie.

Quels sont vos objectifs à long terme ? Tout d’abord, quel est votre objectif de vie ? Même s’il ne concerne pas directement votre employeur, n’hésitez pas à le donner, rien de pire qu’un candidat qui ne sait pas où il va. Ensuite, de cet objectif large, réduisez à un objectif professionnel dans lequel vous citez l’entreprise, vous devez donner envie de faire un bout de chemin ensemble, montrez que vous avez de l’ambition personnelle. Dites que vous souhaitez être reconnu dans votre profession, c’est une très bonne idée de dire que vous souhaitez vous former pour devenir expert dans votre domaine.

Quelles sont vos forces, vos faiblesses ? Vos centres d’intérêt ? Ce n’est pas la question la plus fréquente, quoiqu’on en pense. Vous pouvez dire, par exemple, la confiance que vous avez en votre capacité (mais sans excès) et en celle des autres, votre optimisme, votre détermination. Côté faiblesses, faites appel à votre bon sens, par exemple si vous savez que vous n’avez aucune patience pour les tâches fastidieuses, ne le dites pas si vous postulez à un poste de comptable (et changez de métier !). Cette faiblesse ne doit pas sembler rédhibitoire pour le poste. Vos centres d’intérêt peuvent être vos vrais centres d’intérêt (même la poterie provençale), l’implication dans l’associatif, quel qu’il soit, est particulièrement bien vu, alors dites-le haut et fort !

A votre avis, comment vous décrirait un ami ou un collègue qui vous connait bien ? Pourquoi ne pas préparer cette question en demandant vraiment à quelqu’un ce qu’il pense de vous ?Cela vous donnera quelques idées. C’est également le moment parfait pour placer une recommandation, les gens auront d’autant plus confiance en vous que vous leur donnerez la possibilité de vérifier vos dires auprès d’un tiers.

Tout doit être vérifiable. Tout élément que vous donnerez lors de l’entretien doit être aisément vérifiable, ou au moins en donner l’impression. La plupart du temps, le recruteur n’ira pas vérifier, mais il doit s’en sentir la liberté. Si vous dites que vous avez des compétences de chef de projet en SAP, choisissez une réalisation de carrière en conséquence, si vous dites que vous êtes déterminé, choisissez une réalisation de carrière où les challenges furent nombreux et le succès tardif. Si vous dites que vous êtes respecté de tous, proposez au recruteur qu’il contacte votre ancien chef pour corroborer.

LA question à poser. S’agit-il d’une création de poste ou d’un remplacement ? Dans ce dernier cas, pourquoi la personne est-elle partie ? J’ai remarqué que c’est une question dont la réponse est en général riche en enseignements, elle rééquilibre la relation recruteur/candidat en votre faveur (les deux doivent se choisir mutuellement), et elle a l’avantage de vous mettre en valeur grâce à question qui semble pertinente.

Et parlez-leur d’eux ! Pensez que les personnes apprécient quand vous leur parlez d’eux, et de leur entreprise. De votre côté, ne parlez pas trop. En restant subtil bien sûr, n’hésitez pas à poser des questions, à demander des précisions, à rebondir sur leurs propres questions. Un entretien apparait satisfaisant pour les deux parties lorsqu’il y a eu un échange à double-sens et lorsque la personne a eu le sentiment que vous vous êtes intéressé à elle.

Publicités

Comments

  1. Je trouve votre article excellent et les conseils que vous proposez pour réussir un entretien d’embauche sont vraiment précieux. Sinon, je partage ce que vous venez de dire sur le fait qu’un entretien d’embauche ça se prépare et qu’il ne faut rien laisser au hasard. Je vous remercie encore pour l’article.

  2. Wow est le premier mot qui m’est venu à la bouche ! Franchement te dire, je trouve que ton article est très pertinent. J’ai un ami qui stresse pour un entretien d’embauche, je sais déjà quoi lui conseiller pour vaincre cette peur… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s